Newsletter Espace Culturel

Si vous ne visualisez pas  correctement le contenu – cliquez ici

Newsletter N°65 - septembre 2023

L'Espace Culturel Robert Hossein se dévoile...

A 28 ans l’Espace Culturel Robert Hossein a toujours proposé une programmation cinématographique et de spectacle. Au fait, le saviez-vous ? Le premier film diffusé fut : « Le bonheur est dans le Pré » (Eh oui, à cette époque là ce n’était pas l’amour que l’on trouvait sur les chemins verts…).

Monsieur Robert Hossein
L’inauguration s’est déroulée en mai 1995, en présence de l’illustre personnalité française qui lui a donné son nom : Monsieur Robert Hossein. Ce dernier est revenu 10 ans plus tard, pour le 1er anniversaire, quelques rides supplémentaires au compteur pour lui aussi. Ce jour-là, il avait passé 3 heures et demie au milieu des élèves de l’école de théâtre municipale et avait clamé sa surprise : « Moi qui croyais mon nom attaché à une bibliothèque, me voici au fronton d’une machine révélatrice de la découverte du savoir, de la grandeur, de la tolérance et de l’amour de la liberté. »

En presque 30 printemps, il y en a des choses qui se sont passées entre ces murs… Nous sommes donc allés fouiner dans le passé de cette structure bien connue des Mervillois.e.s (mais pas que) en (re)découvrant quelques anecdotes !

Un Harry Potter portugais

Remontons à une époque que les moins de 20 ans (et même un peu plus) ne peuvent pas connaître, à l’époque du 35mm dans les cinémas. L’Espace Culturel diffusait alors Harry Potter qui durait environ 2h. Sauf qu’avec le 35mm le projectionniste monte les bobines les unes après les autres en tenant compte des numéros des boîtes, mais aussi pour ne pas prendre le risque d’inverser les bobines, les parties du film sont mises bout à bout grâce à une colleuse. Si le côté pratique n’était pas là, le problème était ailleurs ce jour-là… Eh oui, le public (en nombre) s’est retrouvé à suivre une version portugaise de la célèbre série de J.K. Rowling. Heureusement, ensuite, tout est rapidement rentré dans l’ordre. Mais nul doute que le public s’en souvient encore…

Une descente en plein film

Il y quelques semaines, la police municipale est intervenue en pleine séance. Mais pourquoi ? Un monsieur (dont nous tairons le nom) a oublié d’enclencher le frein à main de sa voiture située sur la place de la Libération, avant de partir tranquillement avec sa femme, profiter d’un bon film. Résultat des courses, la voiture a décidé de ne pas l’attendre sagement à son emplacement et en a rencontré une autre. A priori, leurs sentiments étaient trop forts et la rencontre était inévitable.

Des artistes sympa (ou pas)

Et parfois, le problème se trouve du côté des artistes. L’ancienne directrice, Suzanne Gerhardt, a subi un jour les foudres d’un artiste très mécontent qui se plaignait de la température de sa chambre d’hôtel… D’autres pouvaient aussi avoir des demandes gustatives particulières aussi. Mais, est-ce que c’est écrit L* Po*** ici ? Sans oublier la fois où une humoriste/actrice très connue (un « ange » télévisuel, pour ne pas la citer) a placé un garde du corps à l’entrée de la salle. Mais alors, comment préparer la salle ? Heureusement, l’armoire à glace à bien voulu laisser passer le public juste avant le spectacle. Non mais oh !

Heureusement, certains artistes se montrent extrêmement charmants et n’hésitent pas à venir boire un café et discuter avec l’équipe, comme ce fut le cas de Tété ou encore Marc Lavoine. En parlant de ce dernier, pour ceux qui avaient encore des doutes, OUI, c’était bien le vrai Marc Lavoine qui est venu à Merville et non un sosie comme la rumeur de l’époque le prétendait. Comme quoi, même si les réseaux sociaux n’étaient pas encore là, le bouche à oreille faisait déjà des siennes, et la salle ne s’était remplie qu’à moitié à cause de ces rumeurs. Bah bravo !

1er programme de l’Espace Culturel Robert Hossein en janvier 1996. 

La Toile des Mômes

Le succès des ciné seniors !

Une idée originale pour fêter son anniversaire ?

Nouvelle saison culturelle !

Zoom sur la médiathèque !

Eh oui, l’Espace Culturel Robert Hossein, ce n’est pas qu’une salle de ciné-spectacles, c’est aussi la médiathèque !

Pour rappel, celle-ci fait partie du réseau des bibliothèques et médiathèque de la CCFL : L’Esperluette. Elle est ouverte du mardi au samedi. Pour réserver un livre, un CD, un DVD…, c’est ici que cela se passe : httpss://www.lesperluette-flandrelys.fr/

A Merville, vous retrouvez également : une ludothèque, une grainothèque, le prêt de liseuse, un jardin de lecture (top dès l’arrivée des beaux jours!)… et un espace numérique qui propose des cours individuels et collectifs chaque semaine pour les petits et les grands, sur des thèmes variés (sur inscription).

La Médiathèque de Merville en quelques chiffres !

35 000

documents disponibles en prêt (livres, magazines, CD, DVD, jeux...)

6

PC connectés à Internet en libre service

Mairie de Merville
Place de la Libération
59660 MERVILLE
Hauts de France
03 28 48 20 22

Téléchargez l’application
Merville59

Conformément à la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit de rectification et d’opposition relatif aux informations vous concernant.